Err

L'Aspérule Odorante par Monteymond Nature

l'ASPERULE ODORANTE


GALIUM ODORATUM

Nous cueillons l’aspérule odorante exlusivement sur le Massif de Belledonne entre 900m et 1200m d'altitude. Sa particularité est de pousser sous les hétraies. Son odeur caractéristique de vanille parait agréable et peut aller jusqu'à l'écoeurement. Elle peut être facilement confondue avec le gaillet, cependant seul ce dernier se trouvera dans votre jardin.

Constituants : coumarines, lipides, vitamine C (feuilles), pigment.

Contre-indications : Interdite aux femmes enceintes et allaitantes, déconseillée aux personnes sous anticoagulants

Vertus :   Herboristerie : elle est réputée tonique et digestive, elle s'utilise dans le cadre d'un nettoyage de printemps (effet diurétique) mais ne doit pas utilisée dans le cadre de cures. Elle est reconnue également comme sédative, tranquilisante et apaisante. Son infusion tiède est intéressante pour réduire angoisses et troubles du sommeil.

Pour la pratique sportive elle est utile pour ses effets toniques du système digestif et ses effets apaisants. 

Anecdote historique : Appelée Reine-des-Bois, Petit Muguet, Thé suisse, Muguet des Dames; réputée pour son vin de mai en Alsace, Belgique et Allemagne et pour parfumer le lait.

Rubiacée, plante vivace, herbacée de 10 à 40 cm, présente en lisières et clairières, forêts des plaines et montagnes. Sa floraison débute en altitude de fin mai à juin. Elle se présente en tapis, elle est sujette à la cueillette intempestive, à l'arrachement et au piétinement. Il est recommander de gérer chaque lieu de cueillette de façon raisonnable.

Monteymond Nature travaille l’aspérule odorante uniquement en herboristerie (tisane). Nous portons une attention particulière à son séchage. Dès que la plante est cueillie, elle est déposée sur les claies dans notre séchoir pour éviter tout noircissement. Si elle était amené à noircir lors du séchage ou après une reprise d'humidité, la plante devient impropre à la consommation, toxique en raison d'une transformation chimique de la coumarine en dicoumarol.

Transformation de la plante : teinture mère, herboristerie.