Err

L'Alliaire Officinale par Monteymond Nature

l'ALLIAIRE OFFICINALE


ALLIARIA OFFICINALIS

Nous cueillons l’alliaire officinale  jusqu’à 1000m d’altitude. Son odeur d'ail est subtile et peut sembler proche d'un arome de métal léger. Ce n'est pas une plante médicinale de tout premier ordre mais elle a son utilité. Elle peut mesurer jusqu'à 1 m de haut. C'est une plante peu connu du grand public et pourtant elle est très présente dès le printemps. Elle a pour avantage face au reconnu Ail des ours de ne pas laisser en bouche son parfum.

Constituants : un hétéroside azoté (molécules soufrées), huile essentielle, enzyme et vitamine C.

Contre-indications : Ne laissez pas le suc de l’alliaire longtemps sur la peau au risque d'une inflammation.

Vertus :   particulièrement en frais, en sec perdant une partie de ses propriétés. Elle est diurétique, antiseptique, stimulant, expectorant, détersif (nettoyant des plaies), stimulante, vermifuge, vulnéraire. L'usage traditionnel est également reconnu pour le soin des gencives, caries, problèmes cutanés, eczéma, plaies, dermatoses, piqures d'insectes, bronchites, transpiration, asthmes, rhumatismes, goutte.

Pour la pratique sportive elle est utile pour ses effets diurétique et stimulante.

Anecdote historique : Herbe à l'ail, Velar alliaire, Julienne alliaire, Herbe aux aulx. Elle ne semble pas avoir été connue dans l'Antiquité et pourtant ses semences ont été retrouvées dans des poteries préhistorique (-6000 ans). Si elle est une plante discète en Europe, elle est devenue une plante invasive aux Etats-Unis après sont introduction faute d'herbivores.

Brassicacée (crucifère), plante dont les membres ont souvent été cultiés (moutarde, choux, raifort, roquette, cresson, navet...). Bisanuelle qui colonise les endroits frais, haies, bords de chemins et riches en matière organique végétale. Elle fait penser à une ortie par ses feuilles mais elle n'est pas piquante et ses fleurs empêchent toute confusion?

Monteymond Nature travaille l’alliaire officinale en plante sèche et alimentaire. Lors de la dessication perd une partie de ses propriétés.

Transformation de la plante : nfusion des parties aériennes fraîches, suc frais, cataplasme de feuilles fraîches, alcolature et teinture-mère, poudre de semences sèches.